Actualités

Document unique d'évaluation des risquesNous organisons des réunions d'information sur ce thème ; voici les dates pour l'année 2017.

Lire la suite...
 

Autorisation de conduite d'enginsaptitude médicale

Lire la suite...
 

Risques professionnels : fiches de synthèse à destination des salariés

Lire la suite...
 
Présentation
BIENVENUE SUR LE SITE DE SAN-T-BTP SAN-T-BTP recrute
Vous souhaitez intégrer un service dynamique et attractif du type BTP ?

Nous recrutons :
Médecins du travail et des médecins collaborateurs H/F
CDI Temps partiel ou complet
Titulaires d'une spécialisation reconnue en médecine du travail (CES, DES ou qualifié)
Infirmier(ère) Santé Travail (IDEST)
CDI Temps complet
Titulaire du diplôme d'état Infirmier et d'un DIUST ou Licence Pro Sciences Sanitaires et Sociales, mention Santé au Travail
Adresser votre candidature (lettre, C.V. et prétentions) au service R.H. : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

La médecine du travail se refait une santé.

 

La loi Travail, complétée par un récent décret du 27 décembre 2016 a modifié les modalités du suivi en santé au travail. Tous les salariés restent concernés par le suivi individuel en santé au travail. Cette nouvelle organisation impose un suivi individuel en santé au travail modulé selon les risques professionnels, applicable au 1er Janvier 2017.

image003.jpg


Les salariés affectés à des postes exposant à des risques professionnels fixés par la réglementation* ou déclarés par l’employeur, relèvent ainsi du suivi individuel renforcé ou SIR. Ces visites médicales sont réalisées par le médecin du travail qui émet un avis d’aptitude au poste de travail. Compte tenu des risques professionnels présents dans le BTP, un grand nombre de personnels de chantier et d’atelier devraient continuer à bénéficier de ce suivi médical.

Dans tous les autres cas, les salariés bénéficieront désormais de visites d’information et de prévention ou VIP. Elles sont réalisées par un professionnel de santé, un médecin du travail ou un collaborateur médecin ou un(e) infirmier(ère) en santé au travail. Ces visites sont un moment privilégié pour faire le point sur les risques professionnels, les moyens de s’en prémunir et l’état de santé du salarié. Elles donnent lieu à la délivrance d’une attestation de suivi individuel. Et si besoin, à une orientation vers le médecin du travail.

Les visites médicales à la demande du salarié, de l’employeur, les visites de pré-reprise et les visites de reprise après un arrêt de travail ne sont pas modifiées.

Votre service de santé au travail ne manquera pas de vous tenir informer de la mise en place progressive de ces nouvelles modalités de suivi individuel en santé au travail.

Nous attirons votre attention sur la nouveauté du décret applicable au 1er janvier 2017 : la déclaration de l’inaptitude à un poste peut faire suite à un examen médical unique, après étude de poste et des conditions de travail, avec une fiche d’entreprise récente et un entretien avec l’employeur sur des adaptations possibles. Un second examen médical reste prévu par le texte. En cas de contestation de l’avis du médecin du travail, le délai de saisine est ramené à 15 jours devant le Conseil de Prud’hommes.

Ce suivi individuel de vos salariés s’inscrit tout naturellement en convergence avec les actions collectives de prévention primaire des risques professionnels déployées par les équipes pluridisciplinaires de votre service de santé au travail : information et sensibilisation, aide à l’évaluation des risques, métrologies, conseils en ergonomie et organisation de travail …
bonhomme_sist_loupe.jpg

 

 


 

 

 

 


 




Bonne visite et bonne lecture !
  Philippe DEVILLE, Président de SAN-T-BTP